CHARGEMENT
keyboard_arrow_right

Type to search

SR 88A : La quête Singapourienne vers la fiabilité

Nous avons déjà vu précédemment deux intéressants modèles Singapouriens d’armes militaires, le fusil d’assaut SAR 80 et le fusil-mitrailleur Ultimax-100. Ces armes présentent toutes deux des aspects intéressants tant sur le plan technique que conceptuel. Le fusil que nous analyserons ici s’inscrit bien dans cette continuité.

Une grande créativité

La cité-État peut sembler bien dérisoire d’un point de vue géographique. Elle ne demeure pas moins un acteur économique important, au point d’être parfois comparé à la Suisse de l’Asie. Dès lors, il n’est pas surprenant que cette ancienne colonie britannique trouve un intérêt particulier à subvenir à ses besoins en matière de défense. On peut cependant être surpris que ce pays ait consacré une importante énergie à trouver des moyens propres de production et même de conception en armement portatif. D’autres pays – prétendument plus « importants » – se tournent vers l’étranger pour satisfaire de pareils besoins. Il n’y a guère de réponse simple à ce questionnement et établir des comparaisons entre pays serait une impasse. Il est très complexe et présomptueux de prétendre comprendre les enjeux réels d’un pays, quels qu’ils soient : la vision même du monde est parfois bien différente entre deux pays pourtant séparés de quelques mètres seulement. Dès lors, en conservant dans nos esprits ces faits, nous pouvons tout simplement en contempler le fruit : ici un fusil d’assaut assez atypique !

Une construction mixte

Conçue et produite par la société Charted Industries of Singapour (aujourd’hui ST Kinetics) à la fin des années 80, la construction de l’arme est articulée de façon classique (du moins en occident) autour d’un boîtier inférieur et un boîtier supérieur. Une première spécificité est le choix de réaliser ces deux parties par des procédés différents : la partie inférieure est réalisée en aluminium forgé / usiné alors que la partie supérieure est réalisée en tôle emboutie (Photo 03). Exception faite du FNC (article ici !), ce choix de construction mixte est suffisamment rare pour être souligné. Il constitue par ailleurs une des évolutions entre le SR 88 et le SR 88A, le premier ayant un boîtier inférieur en tôle emboutie très semblable à celui du SAR 80. Ce choix est avant tout industriel car impactant principalement les coûts et les moyens de production. Un boîtier en tôle emboutie n’est pas nécessairement plus lourd que son homologue en aluminium et leurs solidités dépendent avant tout dans les deux cas d’un dessin judicieux des pièces. À contrario, les outillages d’usinage moderne à commandes numériques (machine « CNC ») sont très polyvalents là où les machines nécessaires pour la production de pièces en tôle sont spécifiques à un usage limité. Par ailleurs, il est notable de constater que cette transition correspond à une ère de démocratisation des premiers “centres d’usinage”.

L’arme fut rapidement proposée avec le chargeur polymère aujourd’hui utilisé sur le SAR 21 employé dans l’armée Singapourienne. Cette démarche était alors moderne sans être révolutionnaire. Les Autrichiens ont produit ce type de chargeur dès la fin des années 70 avec le Steyr AUG et les Soviétiques l’avaient introduit sur l’AKM dès le milieu des années 60! Notre modèle d’essai a été fourni avec les chargeurs aluminiums Singapouriens, communs aux autres armes de même calibre du fabricant.

L’ensemble des pièces en acier est phosphaté. Les carcasses supérieure et inférieure sont peintes. L’intérieur du canon, le piston, la buse d’emprunt des gaz ainsi que l’intérieur de la frette d’emprunt de gaz sont chromés.

Nos abonnements
L'abonnement vous offre l'accès à une bibliothèque d'œuvres en ligne. Celle-ci a vocation à s'accroître de façon régulière et continue. Vous trouverez ici, pour un investissement équivalent à un seul et unique ouvrage papier, une quantité d’informations inégalée et inédite à ce jour.

Offre de Lancement.

30.00€ par Année.

Pour nos premiers abonnés

45€ → 30€ !
Soit 2,5 € par mois
  • Accès à tous nos articles
  • Accès à tous nos livres
S'abonner

    Ne manquez plus rien, vous serez averti par mail de la sortie de nos articles !

    *Nous aussi nous détestons les spams

    Article suivant
    Arnaud Lamothe

    Expert près la Cour d'Appel de Limoges, ancien contrôleur des services techniques du ministère de l'Intérieur, cofondateur du site LAI Publication, Arnaud est un spécialiste des armes de guerre de petit calibre. Auteur d'articles, il désire au travers de ce site partager sa passion et ses connaissances pour ces sujets.

    error: Content is protected !!