CHARGEMENT
keyboard_arrow_right

Type to search

4 - Calibre et munition.

Lors de la mise à feu de nos armes modernes, le percuteur initie la composition fulminante contenue dans la capsule d’amorçage en la précipitant sur l’enclume. Elle enflamme la poudre par le ou les trous d’évent de la douille. La poudre ainsi enflammée génère un dégagement gazeux important, qui dans l’espace restreint de la douille génère une forte augmentation de la pression. À ce moment, la douille se dilate pour épouser les parois de la chambre et assure ainsi son étanchéité. Aussi, sous l’effet de cette même pression grandissante, le projectile avance dans le canon. Si l’arme est verrouillée, ce verrouillage assure le maintien de la douille en position. Si l’arme n’est pas verrouillée (ce qui peut résulter d’un choix de conception comme nous le verrons dans le chapitre 6 « Fonctionnement »), la douille recule à mesure que le projectile avance dans le canon. (Fig.1)

Nos abonnements
L'abonnement vous offre l'accès à une bibliothèque d'œuvres en ligne. Celle-ci a vocation à s'accroître de façon régulière et continue. Vous trouverez ici, pour un investissement équivalent à un seul et unique ouvrage papier, une quantité d’informations inégalée et inédite à ce jour.

Offre de Lancement.

30.00€ par Année.

Pour nos premiers abonnés

45€ → 30€ !
Soit 2,5 € par mois
  • Accès à tous nos articles
  • Accès à tous nos livres
S'abonner
error: Content is protected !!